Piercings aux oreilles

Les différents piercings aux oreilles



Le piercing tragus













Le piercing tragus est un piercing qui se développe de plus en plus. Il se situe sur la partie cartilagineuse à l’entrée du conduit auditif externe.

Les bijoux de manière générale pour ce piercing sont : les anneaux, des micro-labrets ou des micro-barbells. De façon générale ces bijoux ont un diamètre de 1,2 mm et une longueur variant de 8 mm à 10 mm.

Le piercing du tragus cicatrise de manière générale dans un délai de 3 à 12 mois.



Le piercing anti-tragus

 










Le préfixe « anti » sert à décrire un piercing qui se trouve à l’opposé, en face du piercing d’origine qui porte son nom. Le piercing anti-tragus est à l’opposé du piercing tragus. Le piercing anti-tragus se situe donc sur le cartilage au dessus du lobe de l’oreille.

Les bijoux utilisés pour ce type de piercing sont souvent des anneaux ou des micro-barbells. Le diamètre des bijoux utilisé est en général de 1,2 mm.

Le delai de cicatrisation pour le piercing anti-tragus est de 3 mois à 1 an.



Le piercing conch














Le piercing conch est également connu sous le nom de piercing Shell.  Le piercing conch vient du mot anglais signifiant conque. La conch est la partie la plus large du cartilage qui forme le derrière de l’oreille. Le piercing conch est situé dans la partie du cartilage derrière l'oreille, au dessus du lobe de l’oreille et de l’anti-tragus.

Les bijoux utilisés pour ce piercing sont soit des anneaux, des circulaires ou des barells, avec un diamètre de la tige de 1,2 mm et une longueur de tige assez grande pour entourer l’extérieure de l’oreille.

Le piercing conch met environ 4 à 6 mois pour cicatriser.



Le piercing daith












Le piercing daith vient du mot hébreu qui signifie « sagesse ».  Ce piercing est situé dans le repli du cartilage entre le rook et le canal auditif de l’oreille.

Les piercings daith sont soit des anneaux ou des barells courbés. Ils ont en général un diamètre de 1,2 mm.

Le piercing daith met entre 3 à 12 mois pour se cicatriser.



Le piercing du lobe de l’oreille













Le piercing de l’oreille est l’ancêtre, le grand père de tous les piercings. Le piercing du lobe de l’oreille est le piercing qui se situe dans le tissu charnu en bas de l’oreille. Ce piercing est le meilleur endroit sur le corps pour être percé et avec un taux de rejet quasi inexistant. Ce piercing n’est pas douloureux car le lobe de l’oreille est fait de tissus adipeux et non de cartilage. A partir de ce piercing on peut facilement stretcher son trou, c'est-à-dire étirer, agrandir son lobe de l’oreille. Cette pratique de stretching peut se faire sur d’autres piercings comme la lèvre.

Pour ce piercing on peut utiliser différents bijoux : des anneaux, des micros labrets, des labrets mais aussi des plugs, des tunnels. De manière générale le diamètre des bijoux est de 0,8 mm à 1,6 mm pour les oreilles non élargis et de 2 mm à 22 mm pour les personnes ayant des oreilles stretchées.

Le piercing du lobe de l’oreille est extrêmement rapide, on parle d’un délai de 1 à 1 ½ mois.



Le piercing du lobe de l’oreille horizontal










Le piercing du lobe horizontal se trouve dans le tissu charnu en bas de l’oreille, et comme son nom l’indique il traverse de manière horizontale le lobe de l’oreille d’un bout à l’autre.



Le piercing hélix












Le mot hélix est un mot anglophone qui signifie le repli extérieur de l’oreille. Ce piercing peut être également connu sous le nom de piercing rim. C’est un piercing qui se situe à n’importe quel endroit du repli cartilagineux de l’oreille. Il peut être douloureux à cause de l’épaisseur du cartilage.

Les bijoux pour le piercing hélix sont les anneaux, les micro-labrets et les micro-barbells. Leur diamètre est de 1,2 mm avec une longueur de 6 ou 8 mm.

Le piercing hélix met environ 6 à 10 mois pour cicatriser.
 

Information : Le piercing anti-hélix et le piercing hélix avant sont 2 variantes du piercing hélix.



Le piercing industriel et le piercing industriel vertical













Le piercing industriel a été popularisé et réalisé par Erik Dakota. Ce piercing est également connu sous le nom de piercing échafaud ou indu. Le piercing industriel est un duo possible de piercing au niveau du cartilage supérieur (l’hélix). Il consiste en la pose d’un seul et unique bijou qui passe par les 2 orifices de l’hélix en diagonale. Le piercing industriel vertical quand à lui consiste en la pose d’un seul et unique bijou qui passe par les deux trous effectués au niveau du cartilage supérieur, de manière a être verticale.

Le type de bijou utilisé pour ce genre de piercing est souvent un barbell long ou un bijou fantaisie adapté exclusivement pour les piercings industriels. Ses bijoux d’une manière générale ont une longueur de 30 à 40 mm et un diamètre de 1,6mm.

Le délai de cicatrisation pour le piercing industriel est de 6 à 8 mois.



Le piercing orbital













Le nom de ce piercing vient du fait qu’en traversant les deux trous le bijou crée une orbite autour du cartilage de l’oreille. Un piercing orbital est un piercing qui regroupe deux piercings l’un à coté de l’autre avec un bijou unique. Il peut se pratiquer à n’importe quel endroit du cartilage (extérieur) de l’oreille.

Les bijoux utilisés pour ce piercing sont soit des anneaux, des barbells ou des bananes.

Le piercing orbital met de 6 à 8 mois environ pour cicatriser.



Le piercing rook













Le piercing rook vient du mot anglais "rook" qui signifie tour (la pièce du jeu d’échec). Ce piercing passe par la crête raide dans le pli de la coquille de l’oreille (au niveau de l’anti-hélix), juste au dessus du tragus. Ce piercing ne peut pas s’effectuer sur toutes les personnes. Cela dépend de la prédominance prononcée ou pas du repli à accueillir ce piercing. C’est un piercing extrêmement douloureux vu l’épaisseur de cartilage à traverser, à percer à cet endroit.

Les bijoux pour ce piercing rook sont soit des micro-circulaires, des bananes (des barbells courbés) ou des anneaux. Le diamètre de ces bijoux est de 1,2 mm et leur longueur varie de 8 à 10 mm.


Le délai de cicatrisation pour ce piercing est d’environ de 3 mois à 1 an.



Le piercing snug













Le piercing snug tire son origine du mot anglais « snug » qui signifie « confortable ». Ce piercing est situé au niveau du cartilage intérieur, au milieu de la jante extérieure de l’oreille, au dessus de l’anti-tragus. Ce piercing est situé plus bas que le piercing rook, mais sur le même repli cartilagineux que celui-ci.

Les bijoux les plus courants pour ce piercing sont des micro-barbells ou des bananes (des barbells courbés). Leurs diamètre est de 1,2 mm et leur longueur est de 6 ou 8 mm.

Le délai de cicatrisation pour le piercing snug est de 3 mois à 1 an environ.



 

- sales3 - nice9